Le collège Saint François d’Assise remporte la palme

Le collège Saint François d’Assise remporte la palme

La finale du concours de chant sur le drapeau organisé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a eu lieu le vendredi 4 mai 2018. Parmi les 12 groupes en provenance de 12 écoles qui ont concouru sur les planches de Le Villate (Pétion-Ville), le collège Saint-François d’Assise est le grand gagnant pour avoir été sublime dans sa prestation, mais aussi et surtout pour la qualité du texte, a constaté Haiti Press Network.

Le jury, composé de BIC, Bélo, Tamara Suffren et Raoul Denis Jr qui a eu à prêter main forte en l’absence de Jean-Jean Roosevelt, a jeté son dévolu sur les six jeunes filles du collège Saint-François d’Assise qui ont fait une ample impression sur un public sélect, duquel on pouvait remarquer la présence du ministre Pierre Josué Agénor Cadet, du directeur général du MENFP, Dr Meniol Jeune, du représentant résident de l’UNESCO en Haïti, Paul Gomis et deux ex-ministres du MENFP à savoir : Nesmy Manigat, initiateur de cette campagne à la citoyenneté et Reginald Paul.

Les deux autres établissements scolaires classés respectivement 2e et 3e lauréats du concours sont : le collège Évangélique Salem et le collège Mission de l’espoir. Ces institutions scolaires ont été représentées valablement par de jeunes écoliers et écolières très talentueux et prometteurs pour l’avenir du pays.

Déroulé autour du thème : « Drapo nou se fyète nou, Ayiti se pa nou, ann mete men », il s’agit de la 3e édition qui s’inscrit dans le cadre de la Campagne d’éducation civique et à la citoyenneté du MENFP qui vise à promouvoir les valeurs citoyennes et ce symbole clé de la République qu’est le drapeau.

Venus un peu partout à travers le pays, ils sont 47 groupes totalisant 181  élèves de 14 à 20 ans à avoir pris part valablement à ce concours de chant, indique Roosevelt Saillant alias BIC, principal coach parmi les artistes modèles et exemplaires qui, à l’appel du MENFP, ont accompagné les jeunes.

Les artistes, bien épaulés par le manager de BIC, Mme Lourdes Ana Chancy, ont salué le travail de qualité réalisé par les jeunes. Également membres du jury, ils ont connu toutes les peines du monde pour communiquer le verdict final avec des œuvres  les unes plus intéressantes que les autres.

« A voir l’émergence de ces jeunes, nous déduisons que ceux-ci ne sont pas intéressés seulement aux choses malsaines qu’on leur offre, il y a de l’espoir pour le pays », dit BIC qui présentait les finalistes regroupant au total 72 jeunes garçons et filles.

Pour un nouveau pays et de nouveaux comportements

Prenant la parole dans un décor pittoresque et captivant paré du bicolore, le ministre Pierre Josué Agénor Cadet qui n’avait pas trouvé les mots justes pour saluer la qualité des textes et les talents de ces élèves qui ont participé au concours sur le drapeau, a invité les jeunes et les moins jeunes à s’inspirer des belles idées véhiculées pour le renouveau d’Haïti et des valeurs citoyennes.

« Je dois rappeler que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la politique globale de jeunesse du gouvernement et spécifiquement de la politique sectorielle du MENFP en matière d’éducation à la citoyenneté telle qu’elle m’a été recommandée dans la feuille de route », a souligné le titulaire du MENFP.

Selon M. Cadet, ce concours participe à une démarche de politique publique visant à porter nos jeunes écoliers et écolières à adopter le comportement exemplaire face à ce puissant symbole de la nation qu’est le drapeau.

« Au-delà du symbolisme du drapeau, ce sont toutes les valeurs républicaines, citoyennes, aujourd’hui banalisées, qui sont appelées à être revalorisées », conclut le ministre Cadet.

Ordinateurs portables, ouvrages, bourses d’études et un CD sur lequel sont gravées les douze (12) œuvres des finalistes figurent parmi les primes offertes aux lauréats. A noter que le collège Saint François d’Assise, groupe classé 1er lauréat du concours, aura à performer le 18 mai prochain à l’Arcahaie en présence des plus hautes autorités du pays à l’occasion du 215e anniversaire du bicolore.

Alix Laroche

Photo : Sadrac Théodore  

 

Related posts

Leave a Comment