Russia 2018 : alerte aux Bleus, l’Argentine n’est pas morte !

Russia 2018 : alerte aux Bleus, l’Argentine n’est pas morte !

L’Albiceleste bat le Nigeria (2-1) et se hisse par miracle en huitième après un début de tournoi catastrophique. Elle rencontrera la France au tour suivant.

L’Argentine n’est pas morte. En battant le Nigéria (2-1) pour son troisième match de poule, l’Albiceleste élimine les Super Eagles et se hisse par miracle en huitième de finale après un début de Mondial catastrophique. La Croatie a rendu service aux Sud-Américains en battant l’Islande sur le même score dans l’autre rencontre du groupe D. La performance de Lionel Messi et de ses coéquipiers n’a pas été transcendante mais a été suffisante pour remplir l’objectif de qualification. La star du Barça a ouvert la voie à la 14e minute. Bien servi en profondeur par Banega, El Pulga contrôle habilement et bat Uzoho d’un tir du pied droit.

Mais le Nigeria est revenu requinqué de la pause et a égalisé sur un penalty de Moses à la 49e. Javier Mascherano, encore une fois pas à son avantage, a provoqué la faute cette sanction et la consultation de la video ne l’a pas sauvé. Les Super Eagles ont poussé l’Argentine dans ses retranchements et l’ont longtemps maintenu au bord du précipice. Mais, contre toute attente, le défenseur Rojo offre la victoire à l’Argentine d’une superbe reprise de volée suite à un centre de Mercado alors que l’on sentait l’Albiceleste au bout du rouleau. La France sera le prochain adversaire en huitième de cette équipe désormais relancée.

Le Nigeria est maudit

Les Super Eagles n’ont donc pas vaincu la malédiction argentine et s’inclinent pour la cinquième fois consécutive contre ce pays. Leur prestation n’a pas été médiocre loin de là. Mais leur défaite vient densifier la crise de résultat du football africain dans cette coupe du monde. Après le Maroc et l’Égypte, c’est donc au tour du Nigeria de sortir de la compétition, en attendant le dernier match de la Tunisie, déjà fixée sur son sort. Seul le Sénégal – qui affrontera la Colombie – peut se sauver et encore continuer l’aventure en Russie.

Reste à savoir pour l’équipe de France ce que vaut cette équipe d’Argentine. Hormis les actions amenant les deux buts, l’Albiceleste n’a fait que balbutier son football à l’image de Mascherano et Di Maria complètement hors du coup. Vu la partition des Bleus cet après-midi contre le Danemark, on pet redouter un match peu spetaculaire où le mental sera déterminant. Des qualités dont ne semble pas dépourvu les Argentins au regard de la physionomie du match de ce soir.

Les équipes :

Nigeria : Uzoho – Omeruo (90e, Iwobi), Troost-Ekong, Balogun – Moses, Etebo, Obi Mikel (c), Ndidi, Idowu – Musa (90e, Simi), Iheanacho (47e, Ighalo)

Argentine : Armani – Mercado, Otamendi, Rojo, Tagliafico – Perez, Mascherano, Banega – Messi (c), Higuain, Di Maria (72e, Meza)

Par Alexandre Borde

http://afrique.lepoint.fr/sport

Related posts

Leave a Comment